Acceo : améliorer l'accessibilité téléphonique et physique de nos accueils

A partir du 15 avril 2024, l’Agglomération et la Ville d’Agen s’équipent d’une application de traduction simultanée pour communiquer facilement avec les personnes à l’audition ou l’élocution déficiente

Les déficiences auditives et affections du langage peuvent isoler nos administrés dans leurs démarches administratives

Plus de 10% de la population française serait concernée par la déficience auditive*. Parmi ces personnes, moins de 20% disposent d’une prothèse auditive.

Mais d’autres affections peuvent, sans pour autant altérer la compréhension, empêcher de répondre clairement à son interlocuteur : un bégaiement intense et incontrôlable, une difficulté à articuler, une déficience des cordes vocales, une incapacité à formuler les mots qui viennent en tête (aphasie, dysphasie…).

Ces difficultés à échanger avec autrui peuvent avoir de lourdes répercussions sur la vie quotidienne et amplifier l’isolement. Les nécessaires démarches administratives qui jalonnent une vie ne peuvent plus se faire qu’en présence d’un tiers pour accompagner et traduire les conversations, posant parfois des problèmes de confidentialité (numéros de comptes, données médicales…).

*Source : ameli.fr

La solution de traduction ACCEO : une réponse apportée à ces difficultés de communication 

La loi de 2005 pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » a mis en lumière ces difficultés et a imposé la mise en œuvre de solutions pour y remédier.

Pour répondre à ce besoin, l’Agglomération et la Ville d’Agen s’engagent en équipant leurs accueils de la solution de traduction ACCEO.

Dorénavant, chaque agent de la collectivité pourra être contacté par une personne en situation de handicap (personne handicapée ou simplement âgée).

Pour cela, il suffira pour l’administré de télécharger l’application ACCEO sur son smartphone (ou de venir à l’accueil physique d’un établissement pour emprunter une tablette déjà configurée). 

Un opérateur répondra sous 30 secondes maximum et mettra en lien les deux interlocuteurs.

La personne en situation de handicap aura à l’écran un visuel sur l’opérateur, qui traduira la conversation en Langue des Signes Française (LSF), en Langage Parlé Complété (LPC) ou en texte écrit. De son côté, l’agent de la collectivité se verra traduire vocalement, par l’interprète, le message de l’administré(e).

Nul besoin dorénavant de venir accompagné(e) pour refaire sa carte d’identité, inscrire son enfant à la cantine, officialiser une naissance, acheter un abonnement à la piscine, réserver un ouvrage à la médiathèque etc.

Les personnes concernées pourront donc soit contacter les services par téléphone, soit se rendre à l’accueil et converser avec leur interlocuteur via l’application ACCEO.

Les premiers sites gérés par l’Agglomération d’Agen à être équipés seront les suivants :

  • Piscine Aquasud
  • Service Agglo-emploi
  • Centre Omnisport Jacques Cloché (à Boé)
  • Office de Tourisme Destination Agen
  • Service de gestion de l’eau et assainissement (à Estillac)
  • Centre Technique de l’Agglomération – gestion des déchets (à Boé)
  • Service Relations Humaines de l’Agglomération et de la Ville d’Agen
  • Siège administratif de l’Agglomération d’Agen

Coté Ville d’Agen :

  • Police Municipale
  • Point jeunesMédiathèque municipale
  • Théâtre Ducourneau
  • Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Agen (musique, chant, danse)
  • Musée des Beaux-Arts d’Agen
  • CCAS
  • Action scolaire
  • Accueil général de la Mairie

D’autres sites pourront suivre, ultérieurement, si les usagers ou les agents en expriment le besoin.

La mise en place est prévue pour le 15 avril 2024

En amont, les agents municipaux seront formés à la solution ACCEO par une personne sourde.

Faire connaitre ce nouveau service aux personnes concernées  

L’enjeux réside à présent dans le fait de faire connaître au plus grand nombre l’arrivée de cette solution de communication. Pour cela, les services municipaux pourront également compter sur l’association SEM 24-47 (Sourds Entendants et Malentendants de Dordogne et Lot-et-Garonne).

Publié le 29/03/2024