Mécénat

Favoriser la synergie entre culture et économie est l’engagement n°98 de mandat issu des Assises de la culture.

Adoptez un Illustre !

Soutenez le projet de restauration des tableaux de nos Illustres Agenais et participez à l’appel aux dons

Comment participer ?

1 - PAR INTERNET :

Faites un don en ligne

2 - PAR COURRIER :

Envoyez votre don par chèque libellé à l’ordre de la « Fondation du patrimoine – tableaux de la salle des illustres à Agen » accompagné de votre bon de souscription à l’adresse suivante : 
FONDATION DU PATRIMOINE AQUITAINE
7 rue Fénelon
33 000 Bordeaux

Un reçu fiscal sera adressé au nom de l’émetteur et envoyé à l’adresse figurant sur le chèque.

Les donateurs ayant participé à la souscription 

HILAIRE Jean-Pierre / LAUCHER Serge / COMMES Jean-Pierre / ALEAUME Laurent / CABAN Olivier / LAUER Patricia / ROLAND Jean-Guy / FRANCOIS Jean-Claude / CARPENTIER Dominique / GALLISSAIRES Anne / GALLISSAIRES Patrick / FLORENTINY Claude / DELVY Alain / MANIAS Marie-Pierre / MACIA Régis / FEVRE Bernard / BERBIGUIE Max / TALBOT Michel / GARBE Jean-François / LLORCA Jean-Max / LESCURE Catherine / DUFFARD Catherine / VINCENT Patrice / DEBRUERES Patrick / CARLE Jean-Jacques / MASSALAZ Marie-Françoise / CLEMENT Edgar / TRIMOUILLE Jean-Alain / BROTO Ruben / DURIOS P. J / RICHARD Maurice / ORENSTEIN Christiane / GRANDE Gilles / Galerie GRAAL-PESLIER Didier / DIONIS DU SEJOUR Jean / DOUZIECH Bernard Pierre / PARVIS EVENEMENTS / IMPRO VERONE / COENE Barbara / FERNANDEZ-MARCIEL Xavier / NAVARRO Nadia / MOUTOU  Jean-Dominique / ANGOTTI Gérard /  DUPUY Laurent / ROUX Jérôme... 

La restauration des tableaux des Illustres Agenais

Cette galerie d’hommes illustres présente un intérêt historique par le choix des personnages retenus. Elle reflète les aspirations d’une époque à la recherche de figures locales héroïques et exemplaires. Commandé par le maire Jean-Baptiste Durand en 1885 à l’artiste lot-et-garonnais Antoine Calbet, l’ensemble présente aussi un intérêt esthétique et patrimonial.

C’est l’un des principaux peintres du Lot-et-Garonne de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle. Calbet mena de front une carrière de peintre et d’illustrateur. On peut voir ses panneaux décoratifs au plafond du théâtre d’Agen et au buffet de la gare de Lyon à Paris, le célèbre restaurant « Le train bleu ». Il décède à Paris en 1944.

Demeurées à leur emplacement d’origine, les toiles de la Salle des Illustres, frappent les visiteurs qui peuvent librement accéder à cet espace. En 2017, l’ensemble des toiles a été inscrit au titre de la protection des Monuments Historiques ce qui en fait un ensemble exceptionnel.

La ville d’Agen, en partenariat avec la Fondation du Patrimoine, lance un appel aux dons pour la restauration des 10 tableaux des Illustres, d’Antoine Calbet : consolidation des soulèvements de la couche picturale, traitements des châssis, nettoyage et dépoussiérage, vernis final…

Le montant prévisionnel global de cette opération est estimé à 140 000€. C'est pour mobiliser et fédérer autour de ce projet exceptionnel que la Ville d’Agen lance cette campagne de financement participatif.

Calendrier du projet 

  • Février 2019 : Lancement du marché de consultation pour la restauration des 10 tableaux
  • Avril 2019 : Choix du restaurateur agréé
  • Mai- juin : Début de la restauration (déplacement des tableaux au Musée)
  • Juillet-Août : fermeture de la salle des Illustres pour restauration sur place
  • Septembre-octobre : fin des travaux de restauration (déplacement des tableaux au musée)
  • Janvier 2020 : Inauguration des tableaux rénovés

En partenariat avec :

  • La DRAC Nouvelle-Aquitaine
  • Le Département de Lot-et-Garonne
  • La Société des Membres de la Légion d'Honneur

Entreprises, participez à l'aventure ! Le réseau #AgenCulture

Renforcez votre identité et votre notoriété, partagez l'aventure culturelle agenaise et bénéficiez d’un accompagnement privilégié ainsi que d'avantages. 

Le retour de la Marseillaise

La ville d’Agen, en partenariat avec la Fondation du Patrimoine, a lancé en 2017 un appel aux dons pour la restitution de la statue de la Marseillaise. La statue a été inaugurée le 14 juillet 2018.

Le contexte historique

Initialement commandée par l’Etat au sculpteur Ernest Dagonet (1856- 1926) pour orner les jardins du Luxembourg, La Marseillaise a été attribuée à la ville d’Agen, grâce à l’appui de Joseph Chaumié, en 1903 et installée dans le square du XIV Juillet.

Cette statue a été incontestablement la plus belle des statues de bronze qu’ait eu la ville d’Agen. Elle représente une jeune femme en mouvement qui entonne avec son tambour le chant patriotique.

Malheureusement, les Agenais n’ont pas eu l’occasion de l’admirer bien longtemps… Conformément à une loi de Vichy ordonnant la dépose des monuments publics pour en récupérer le métal, elle est démantelée, expédiée et fondue en Allemagne en 1942.

Nature des travaux, à quoi a servi le financement ?

En 2007 est cependant attestée l’existence d’un second exemplaire qui, non seulement échappa à la guerre, mais orne toujours un jardin de Riom dans le Puy-de-Dôme. Le projet est donc de réaliser, à partir de cet exemplaire, une nouvelle statue en bronze de La Marseillaise et de la replacer, à Agen, dans son square d’origine.

Impact sur le territoire

La ville d’Agen a souhaité mobiliser en tant que citoyen l’ensemble des Agenais, Lot-et-garonnais, voir au-delà, via une souscription publique sur cette réalisation et autour des valeurs qui en découlent.

L’inauguration de cette statue a été réalisée le 14 juillet 2018 autour d’un programme d’animations conçu par les associations de conseils de quartiers sous l’impulsion de M. Cortinovis président du Quartier n° 4 et de M. Koscielniak, historien, et en lien avec les habitants et les écoles d’Agen.

Dernière mise à jour le 08.10.2019

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?