Plaine des sports et stade Armandie

Engagement N°19 du projet de mandat 2020-2026, son objectif est de moderniser la plaine des sports et de mettre aux normes le stade Armandie d'Agen pour apporter aux joueurs et amateurs de rugby sécurité et confort.

Vue des divers projets
Vue du futur stade Armandie depuis la rue Pierre de Coubertin
Vue aérienne du futur stade Armandie avec principe d'évolution
Vue du futur pole associatif (1)
Vue du futur pole associatif (2)
Début du démontage de la tribune Ferrasse (15 avril 2021)
Vue des divers projets
Vue des divers projets publics / privé sur le stade Armandie
Vue du futur stade Armandie depuis la rue Pierre de Coubertin
Vue du futur stade Armandie depuis la rue Pierre de Coubertin - © SARL F. de La Serre & Azusa Sekkei
Vue aérienne du futur stade Armandie avec principe d'évolution
Vue aérienne du futur stade Armandie avec principe d'évolution - © SARL F. de La Serre & Azusa Sekkei
Vue du futur pole associatif (1)
Vue du futur pole associatif (1) - © SARL F. de La Serre & Azusa Sekkei
Vue du futur pole associatif (2)
Vue du futur pole associatif (2) - © SARL F. de La Serre & Azusa Sekkei
Vue de la future entrée - © SARL F. de La Serre & Azusa Sekkei
Vue des 3 tribunes depuis le terrain - © SARL F. de La Serre & Azusa Sekkei

Un projet global associant public et privé

La Ville d'Agen est propriétaire des installations sportives de la plaine des sports et du stade Armandie dont le SUA-LG Rugby est locataire et pour lequel il paye chaque année un loyer.

La responsabilité de la ville, en tant que propriétaire, est donc d’assurer les mises aux normes de sécurité, d’accessibilité et de confort minimal de tous les usagers de ces équipements sportifs. 

Le club du SUA-LG Rugby (société anonyme sportive professionnelle) investit quant à lui sur ses fonds dans des équipements indispensables à sa pratique sportive professionnelle.

L'aménagement de ces infrastructures sportives de premier plan se fait donc au sein d'un projet commun public / privé, mais avec des objectifs, des travaux et des financements distincts.

Les objectifs du projet public : conformité, modernité et sécurité

  • Mettre en conformité et en sécurité des installations vieillissantes et potentiellement dangereuses (la tribune Ferrase a presque 50 ans !)
  • Améliorer les conditions d’accueil du public.
  • Augmenter le nombre de places assises pour répondre au cahier des charges de la Ligue Nationale de Rugby (10 000 places assises dont 66% couvertes)
  • Dissocier les activités associatives et professionnelles et améliorer les conditions de pratique du rugby associatif : structures du SUA Rugby Association et de tous les clubs de la plaine des sports.

Les objectifs du projet privé : accroissement des ressources et attractivité du club

  • Permettre au club d’accroitre ses ressources afin de rester compétitif.
  • Doter le club d’un centre sportif de premier plan (salle de musculation, de vidéo, espaces médicaux, terrains couverts…) nécessaire pour attirer les joueurs professionnels.

Programme du projet public

Les travaux comprennent quatre grands aménagements :

  1. Démolition de la tribune Ferrasse et reconstruction d'une tribune couverte en remplacement.
  2. Couverture l’actuelle tribune Lacroix.
  3. Etudier en option la possibilité d’une liaison entre les 3 tribunes.
  4. Démolition des vestiaires associatifs et reconstruction sur la plaine des sports d'un pôle associatif répondant aux besoins des clubs présents sur site.

A terme, cet aménagement prendra part au sein d'un projet urbanistique global créant une véritable plaine des sports multi-activité s’étendant de la rocade Jean Bru jusqu’à l’ENAP, en passant par le gymnase de l’ASPTT (espace sportif Antoine LOMET) et la piscine Aquasud. Une véritable « coulée verte » faisant place aux piétons et aux cyclistes.

Calendrier du projet public : objectif septembre 2022 !

  • 2019 : études et concertation.
  • 2020 : études et autorisations.
  • 2021 : travaux de la tribune Lacroix et du pôle associatif.
  • 2022 : travaux de la tribune Ferrasse et livraion en septembre.
Plan de financement
CollectivitésMontantsPourcentage de l'investissement
Agglomération d'Agen5 000 000 €35 %
Ville d'Agen4 932 019 €35 %
Conseil Régional2 000 000 €14 %
Conseil Départemental1 000 000 €7 %
Fonds de Soutien à l’Investissement Local (FSIL)769 704 €5 %
Agence Nationale du Sport500 000 €4 %
Investissement global14 201 723 €100%

Programme du projet privé

Trois grands chantiers :

  1. Aménagement de la tribune Ferrasse (en second œuvre).
  2. Extension de la tribune Basquet et réalisation des virages (côté terrain couvert en synthétique).
  3. Création d'un complexe hôtelier (70 chambres 4 étoiles porté par des investisseurs privés), d'une brasserie, des bureaux du SUA-LG Rugby, un roof top, une crèche, un espace médical et une boutique.

Les investissements privés sont évalués entre 16 et 20 millions d'euros.

Circulation, stationnement et collecte

Circulation :

  • Aucune route ne sera interdite à la circulation.
  • La traversée piétonne de la Plaine des Sports est aintenue avec un aménagement du cheminement au niveau du pôle associatif.
  • Transports publics : pas d’impact majeur, seule la ligne 4 rue Lavoisier ponctuellement ralentie par un passage de camions.

Stationnement : 

  • Stationnement neutralisé très ponctuellement rue Pierre de Coubertin pour le passage de convois exceptionnels (entre fin juillet et mi-août 2021).
  • Interdiction de stationnement sur les trottoirs et bandes cyclables avenue Jean Bru et si intervention pour travaux : marquage provisoire pour identifier une zone de circulation piétons et vélos de 1,50m.
  • 18 places neutralisées face à l’entrée de Rabal (mai 2021 à mars 2022)
  • 10 places neutralisées au niveau de la tribune Lacroix (mai 2021 à août 2022)
  • 60 places supprimées derrière le centre de formation réservées à UPSA et aux joueurs. Solutions de repli :
    • Utilisation du parking rue Ferdinand David pour les joueurs du SUA
    • Négociations en cours avec Agen Indoor pour 20 à 30 places et avec le propriétaire du bâtiment et parking de la halle aux vêtements 60 places)

Collecte des ordures ménagères :

Aucune voie n’étant interdite à la circulation (sauf très ponctuellement), le ramassage des ordures ménagères ne sera pas impacté par ce chantier.

Nuisances sonores et poussières

  • Travail du lundi au vendredi avec amplitude maximale de 7h à 18h (arrêté préfectoral de 7h à 20h).
  • Arrosage lors de la démolition (juin 201) pour éviter la dispersion des poussières.
  • Opératin de compactage du sol pouvant engendrer des vibrations.
  • Nettoyage des chaussées prévu.
  • Présence de 2 grues côté tribune Ferrasse : pas de survol avec charge au dessus des propriétés et terrain privés.

Le stade Armandie d'Agen : un peu d’histoire

Connu de tous les Agenais, sportifs ou non, le rayonnement de ce stade mythique s’étend également bien au-delà du territoire de la commune et de l’agglomération.

Ainsi, ce site sportif, qui a connu une évolution constante, représente l’épicentre des activités sportives développées sur l’ensemble du Parc des sports.

Le mythique stade de Rugby Agenais est né de la ténacité du Président Montiès, lequel après de nombreuses démarches obtint la location du terrain de Genevois.

Grâce à des subventions de la Ville, de l’Etat, mais également grâce à une souscription lancée auprès des Agenais, il fit édifier une première tribune de 65 mètres de long pouvant abriter 1 500 personnes.

A l’occasion de la rencontre entre le SUA et le Bordeaux étudiants-club le 9 octobre 1921, ce stade fut donc baptisé du nom du fondateur du rugby à Agen Alfred Armandie.

En 1965, toujours avec le soutien de la municipalité ainsi que de la Fédération Française de Rugby, « les petites tribunes » existantes furent démolies et remplacées par la tribune « Marathon » d’une capacité de 2 500 places qui améliora grandement le confort et la capacité du Stade Armandie.

L’évolution du stade se poursuivit en 1972, année au cours de laquelle des tribunes modernes vinrent se substituer à la tribune « Marathon » dont l’état de vétusté était peu en rapport avec le rang occupé par le SUA.

L’inauguration en 1988 du centre de formation rugbystique marqua une nouvelle étape dans l’amélioration continue de cet équipement qui fut suivie, le 27 octobre 1990, par l’inauguration, lors du match All-Blacks / Barbarians Français, de l’actuelle tribune Basquet.

Enfin, en 2007, la construction de la tribune Lacroix porta la capacité d’accueil du stade Armandie à 9 800 places assises.

Dernière mise à jour le 07.06.2021

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?