Mise en place du dispositif « Petits Déjeuners » dans les écoles

Signature d'une convention entre la Ville d'Agen et l'Education Nationale pour la mise en place de l'opération « Petits Déjeuners »

Ce mardi 28 septembre 2021, Jean DIONIS, Maire d’Agen, Emmanuelle CUGURNO, Conseillère Municipale déléguée à la jeunesse et Patrice LEMOINE, Directeur Académique des Services de l'Éducation Nationale ont signé la convention fixant les modalités du dispositif « Petits déjeuners » entre l’Education Nationale et la Ville d’Agen pour l’année scolaire 2021-2022.

Plusieurs études montrent que la prise du petit déjeuner n’est pas systématique chez les enfants et les adolescents. Ainsi, il semblerait que 13% d’enfants scolarisés en REP et REP+ (réseau d'éducation prioritaire) ne prennent pas de petit déjeuner avant de partir à l’école et que 30 à 50% de ces mêmes élèves ne prennent aucun petit déjeuner au moins une fois par semaine.

Fort de ces constats, dans le cadre de la stratégie interministérielle de prévention et de lutte contre la pauvreté pour la période 2018-2022, l’Education Nationale impulse le dispositif des petits déjeuners dans les écoles volontaires en REP et REP+, en quartier de la politique de la Ville et au sein des territoires ruraux fragiles.

Les objectifs 

Objectifs prioritaires :

La Ville d’Agen, attentive au bon développement de l’enfant, à sa réussite et à sa santé, souhaite s’inscrire dans ce dispositif pour :

  • Réduire les inégalités sociales et alimentaires pour favoriser la disponibilité aux apprentissages scolaires.
  • Apporter aux élèves les notions de base en matière d’équilibre alimentaire et nutritionnel.

Objectifs secondaires

  • Lutter contre le gaspillage, valoriser la vaisselle biodégradable, le tri des déchets, les circuits courts.
  • Faire acquérir aux élèves les compétences langagières autour des saveurs, des textures, du goût et du plaisir.
  • Impliquer les parents, les faire entrer dans l’école. Permettre une communication plus naturelle entre les parents et les partenaires de santé .

Phases du projet

Phase de lancement :

Dès la rentrée de septembre 2021 : dans les écoles E Reclus et Paul Bert (tous les jours pendant 3 semaines).

Phase de réalisation : 

De novembre 2021 à juin 2022 : dans l'ensemble des autres écoles particpantes listées ci-dessous (une fois par semaine sur 12 semaines par classe).

Ecoles élémentaires :

  • Paul Bert : classes de CP CE1 CE2 CM1 CM2 (161 élèves).
  • E. Reclus : classes de CP CE1 CE2 CM1 CM2 (135 élèves).
  • Lacour : classes de CE1 (40 élèves).
  • E Herriot : classes de CP CE1 CE2 CM1 CM2 (207 élèves).

Ecoles maternelles :

  • Rodrigues : TPS PS MS GS (84 élèves)
  • Lacour : TPS PS MS GS (92 élèves)
  • Petits Ponts : PS MS GS (75 élèves)
  • E Herriot : PS MS GS (75 élèves)
  • Langevin : PS MS GS (75 élèves)
  • Sentini : PS MS GS (96 élèves)

L’opération touchera ainsi environ 1 040 élèves.

Les petits déjeuners seront servis de 8h45 à 9h15 chaque matin et concerneront :

  • Quotidiennement, dans chaque école, 30 élèves correspondant à 1 classe ou 2 classes dédoublées.
  • Chaque élève scolarisé dans une des écoles partie-prenantes bénéficiera durant l’année d’un petit déjeuner hebdomadaire sur une période de 12 semaines,

La préparation des petits déjeuners, de même que les tâches de nettoyage seront prises en charge par la collectivité afin de respecter les mesures d’hygiène préconisées en matière alimentaire.

L’encadrement des élèves durant ce temps sera assuré par les enseignants de la classe en charge également de mettre en place un projet pédagogique en lien avec l’opération,

Publié le 28/09/2021