Inauguration rue du Jourdain

Le 30 avril 2019, la nouvelle rue du Jourdain a été officiellement inaugurée

Ces travaux on été réalisés dan le cadre des Contrats de Quartier (Conseil de Quartier 18 - « En avnt le 18 ») et en partenariat avec la Ville de Bon-Encontre.

Les travaux réalisés rue du Jourdain

Réfection de chaussée par l’entreprise la COLAS  

  • Démolition de la chaussée et des trottoirs, sur 600m (de la barrière SNCF au canal) sur une profondeur de 50 cm.
  • Reconstruction du corps de chaussée avec les contraintes de circulation de PL de livraison des entreprises locales (portance et gabarit).
  •  Aménagements pour limiter les vitesses : 2 plateaux et 2 chicanes.
  • Construction de trottoirs avec un côté accessible aux PMR (L mini = 1.40m).
  • Raccordement du cheminement piétons aux extrémités : côté barrières SNCF et côté canal.
  • Pose de mobiliers urbains.
  • Pose de la signalisation conforme à la règlementation.
  • Durée des travaux : 5,5 mois

Budget

Coût total : 1 200 000 € TTC 

Financé à 50 % par la ville d’Agen (dont 100 000 € TTC le conseil de Quartier 18)  et  50 % par la ville de Bon-Encontre.

La commune de Bon-Encontre a intégralement financé sa part des travaux de l’aménagement de la rue du Jourdain sur ses fonds propres (aucune demande de subvention n’a été faite pour ce projet).

Concernant l’implication de la commune de Bon-Encontre, les services techniques ont participé à l’intégralité des réunions de chantier et ont pu faire le lien avec les riverains et répondre à leurs questionnements ou demandes diverses.

« Petite Histoire » de la rue du Jourdain

Cette artère aurait dû s’appeler rue du Jourdain en souvenir du fleuve que rencontrèrent les croisés agenais en terre sainte. Certains, à leur retour, baptisèrent beaucoup de lieux-dits de ce patronyme.

Il est même des hommes, des croisés, qui, tellement impressionnés par ce qu’ils avaient vu en terre sainte, ne cessaient de citer le Jourdain. Ce nom d’un fleuve devint leur surnom puis leur nom de famille.

Il est difficile de savoir si à Agen c’est en souvenir de ce fleuve ou en souvenir de l’homme qui en parlait tant que l’on donna ce nom à la rue.

Publié le 02/05/2019