Honneur aux cinq compagnons du Lot-et-Garonne

Retour sur cet événement commémoratif qui s'est déroulé le 12 novembre 2021 à Clairac et auquel plusieurs écoles agenaises ont participé

« Honneur aux 5 Compagnons de la Libération du Lot-et-Garonne » : un projet mémoriel & éducatif 

Hubert Germain, 100 ans, est le dernier des Compagnons de la Libération.

  • 1 038 personnes - 5 communes françaises - 18 unités combattantes.
  • Un peu plus de 700 Compagnons ont survécu à la guerre.
  • 270 sont nommés à titre posthume.
  • 50, déjà Compagnons, sont morts au combat ou en service commandé avant la fin de la guerre.
  • L'Ordre est exceptionnellement ouvert par le général de Gaulle, qui attribue la croix de la Libération à Winston Churchill (1958) et au Roi d'Angleterre George VI (1960).
  • Les Compagnons de la Libération sont issus pour les ¾ des rangs de la France libre et ¼ des rangs de la Résistance intérieure.

Les classes agenaises investies

1 classe de CM2 et 1 classe de 3ème de l’institution groupe scolaire Félix Aunac :

  • Monsieur YESTE, Directeur de l’école primaire Félix – Aunac.
  • Madame CIRIA, Directrice du collège Félix – Aunac.
  • Mme Frèche, enseignante d’une des 3 classes de CM2 de l’école.
  • Thierry CAZALA professeur de technologie et ancien gradé.
  • Hanane GUESSOUM professeur d’histoire géographie
  • Baptiste BAUVY, éducateur et réserviste au 48e RT
  • Accompagnant : M. DUBARRY, papa d'élève, sous marinier à la retraite

Pourquoi un évènement à Clairac ?

Faire connaitre ces héros locaux à notre jeunesse :

  • L’objectif premier est de commémorer les héros du Lot-et-Garonne pendant la seconde guerre, en mettant la jeunesse au centre du dispositif. Il s’agit d’un but commémoratif et éducatif.
  • Un second objectif est de développer une dynamique fédératrice pour notre département, en célébrant et honorant les Compagnons de 4 villes associées du Lot-et-Garonne.

Rôle éducatif et pédagogique :

  • Eté 2021, les 4 maires et les directeurs des établissements et en coordination avec l’Inspection d’académie, choisissent les niveaux et classes pour la rentrée de septembre 2021. Cibles = école CM2 et Collège 3ème, 2 classes pour Agen, 2 classes pour Clairac, une Barbaste et une à deux pour Mézin, soit un total de 6 à 7 classes
  • A partir de la rentrée de septembre, l’Ordre de la Libération fournit des documents simples pour aider les enseignants. Les classes concernées ont étudié ces documents notamment les fiches du Compagnon de leur commune. Chaque classe impliquée a ainsi eu une information sur la période seconde guerre mondiale et la résistance, les élèves étudieront la biographie de « leur Compagnon » et un ou deux élèves choisis par leur professeur le présenteront le 12 novembre
  • Le jour de la manifestation (vendredi 12 novembre 2021 après-midi).Les élèves des classes choisies ont rejoint Clairac en bus pour 13h30, encadrées par leurs enseignants et des parents.
  •  A 14h, en « salle du Lot », les scolaires et enseignants réunis, ont participé et ont écouté les interventions : 5 à 10 élèves ont présenté successivement les 5 Compagnons du Lot-et-Garonne (5 à 10 minutes par Compagnon).
  • Ensuite, les élèves encadrés par classe ont assisté aux phases suivantes : cérémonie, plaque de la rue Pierre Delsol, goûter

Le contexte institutionnel

L’Ordre de la Libération est un établissement public autonome depuis 2012. Il est installé, depuis 1967, sur décision de son fondateur et grand maître le général de Gaulle, au sein de l’hôtel national des Invalides. C’est dans ce cadre prestigieux, au coeur du Paris militaire historique, que le second ordre national français, désireux de voir se perpétuer la mémoire des Compagnons de la Libération, a donné naissance à son musée, ouvert en 1970 sous l’impulsion de Claude Hettier de Boislambert et de son épouse.

Le musée de l’Ordre de la Libération, entièrement rénové entre 2012 et 2015, accueille en moyenne 100 000 visiteurs par an. Il présente, dans son exposition permanente de 1 200 m², 2 000 objets et documents et développe de multiples actions pédagogiques afin de transmettre aux jeunes générations les valeurs de la Résistance.

La médaille de la Résistance Française est instituée à Londres par ordonnance du 9 février 1943 du général de Gaulle, chef de la France combattante. Son objet est de reconnaitre les actes remarquables de foi et de courage qui, en France, dans l’Empire et à l’étranger, auront contribué à la résistance du peuple français contre l’ennemi et contre ses complices depuis le 18 juin 1940. C’est la seconde, et seule, décoration créée pendant la guerre par le général de Gaulle.

L’Ordre de la Libération assure le service de la médaille de la Résistance Française. A ce titre, il a pour mission d’assurer la mise en oeuvre de toutes mesures en vue de conserver la mémoire des médaillés de la Résistance Française (plus de 65 000 personnes physiques, 22 unités militaires, 18 collectivités territoriales et 15 collectivités civiles) et de participer à l’aide morale et matérielle.

La Ville d’Agen est très attachée à faire mémoire de son histoire et à rendre hommage à tous les anciens qui ont combattu lors des différentes guerres pour la liberté de la patrie. Les différentes cérémonies commémoratives sont des instants de recueillement importants aux cours desquels la Ville d’Agen est toujours représentée par son Maire en exercice, ses élus, ses associations d’anciens combattants et parfois d’écoliers, collégiens ou lycéens.

La politique éducative et pédagogique de la Ville d’Agen est claire : associer à chaque fois que cela est possible le service Action scolaire pour que les élèves des écoles maternelles et primaires puissent prendre part aux projets, cérémonies, commémorations diverses, expositions, lectures... Et ainsi faire perdurer le souvenir de notre histoire pour que le devoir de mémoire ne s’éteigne jamais.

L’Ordre de la Libération et la Ville d’Agen, ont décidé de se rapprocher pour élargir l’offre de médiation à destination du public scolaire et du grand public âgé de moins de 26 ans de la ville ainsi que d’offrir aux jeunes qui en bénéficieront une découverte du parcours des Compagnons et médaillés de la Résistance à travers la France libre, la Résistance intérieure et la Déportation.

    Croix de la Libération & Médaille de la Résistance Le Général Charles de Gaulle

    Le Général Charles de Gaulle, créateur de la Croix de la Libération (1035) et de la Médaille de la Résistance française (65.000), qualifiait cet Ordre combattant de : « Chevalerie exceptionnelle créée au moment le plus grave de l’histoire de France ».

    Parmi les missions de l’Ordre : « Développer l’esprit de défense à travers l’exemple de l’engagement des Compagnons de la Libération et des médaillés de la résistance française »

    En Lot-et-Garonne :

    • 5 Compagnons de la Libération (dont 2 à Clairac).
    • 366 Médaillés de la Résistance (dont 12 à Clairac).

    En vidéo

    Cérémonie en l'honneur des 5 compagnons de la libération de Lot-et-Garonne - 12 novembre 2021

    Publié le 15/11/2021