Écoquartier de La Villette : distribution de la récolte de miel

Première récolte effectuée à partir des ruches mises en place en mars 2021

Mercredi 27 octobre 2021 : distribution de la récolte des ruches de l’écoquartier de la villette en présence de l’apiculteur, Arnaud JORREY et des acteurs du projet (BTP CFA, Conseils de quartier, Agen habitat).

Du miel « made in La Villette - Agen » !

Ce sont 12 kg par ruche qui ont été livrén soit une production de 144 kg globale sur les 12 ruches.

La récolte fut satisfaisante malgré les conditions pluvieuses de l'année. Fin août, l’apiculteur a dû les évacuer suite à l'attaque massive des frelons asiatiques vers un lieu de villégiature dans les Landes girondines dans un environnement floral de bruyère plus serein.

Aujourd’hui l’apiculteur vient apporter aux différents partenaires sa production de miel:

  • Agen Habitat (4 ruches) : 384 pots de 125g
  • Conseil de quartier 18 (3 ruches) : 288 pots de 125g
  • Conseil de quartier 19 (3 ruches) : 144 pots de 250g
  • CFA : 192 pots de 125g

L’apiculteur a l’espoir d'une récolte plus importante encore l'année prochaine.

Pour cette production, en partenariat avec la Ville d’Agen et l’apiculteur une étiquette spéciale « Miel Ecoquartier » a été réalisée par la Ville d’Agen.

Pourquoi des ruches sur l'écoquartier ?

  • Pour véhiculer une image positive et dynamique du quartier en lien avec la protection de l'environnement et la biodiversité.
  • Pour accueillir une ou plusieurs ruches, c’est effectuer une action concrète pour soutenir les insectes pollinisateurs et notre environnement.
  • Pour créer une solidarité au sein même du quartier

Grâce aux animations futures qui seront proposées autour des ruches, les habitants du quartier se retrouveront autour d’un projet fédérateur sur le thème de la biodiversité et de l’écologie durable. Ces actions permettent d’oeuvrer ensemble à la sauvegarde des abeilles et à la continuité de leur productivité (miel, pollinisation)

La Ville d’Agen a ainsi mené un partenariat :

  • Avec le BTP CFA pour la fabrication de 12 ruches.
  • Avec un apiculteur pour la gestion des ruches.
  • Avec les Conseils de quartier 18 et 19 (participation au financement des ruches).
  • Avec Agen Habitat (participation au financement des ruches).

Concernant le partenariat avec le BTP CFA :

La confection des ruches a nécessité l’intervention de deux classes, de menuisiers et de zingueurs. Les menuisiers ont effectué environ 20h de travail pour la confection des ruches et entre 6 et 8 h00 pour les zingueurs qui ont réalisé le toit de ces dernières.

Concernant le partenariat avec un apiculteur :

La ville s’est donc rapprochée d’Arnaud Jorrey apiculteur récoltant de Cuq pour mener un partenariat clé en main : de l’implantation des ruches à la déclaration du cheptel aux services sanitaires (DDCSPP), aux animations de découverte, d’information et de formation deux fois par an.

Il a été complexe de trouver un emplacement qui corresponde à l’ensemble des contraintes liées à la pose de ruches « urbaines ».

Elles ont donc toutes été dans le même secteur de Donnefort, sur une parcelle qui appartient à l’Agglomération, proche de la ZAC de Donnefort et du bâtiment Cogex (derrière le hangar technique de la mairie, au pied du la voie ferrée). Seul, le CFA a pu mettre leurs ruches sur la toiture d’un de leurs bâtiments.

Les 12 ruches ont été implantées en avril 2021 (3 pour le quartier 18, 3 pour le quartier 19, 4 pour Agen Habitat et 2 pour le CFA).

Aujourd’hui, le résultat de la mise en place de ruches en mars dernier représente une action concrète de biodiversité, en partenariat étroit avec un des acteurs de l’éco quartier, le BTP CFA.

Contexte et enjeux du projet d'écoquartier de la Ville

Ce projet correspond à l'engagement N°60 du projet de mandat 2020-2026 : « Favoriser la construction d'un écoquartier autour de l'avenue Henri Barbusse ».

Le coeur de Ville d’Agen doit redevenir un lieu agréable et pratique pour l’installation de résidences familiales. La municipalité a réaffirmé cette ambition forte dans son programme de mandat 2020-2026.

Ainsi sera créé un éco-quartier qui proposera à proximité du centre-ville, sur le secteur autour de l’Avenue Henri-Barbusse entre la Trémie et le Canal un cadre de vie préservé, véritable source de bien-être pour ses habitants intégrant une offre commerciale et de services adaptée à la population et une véritable ambition « Zéro déchet ».

La réussite de ce projet repose sur des thématiques fondatrices clairement établies sur un prisme des « 3 E » :

  1. L’Éco-quartier comme emblème de la transition Écologique et environnementale y compris en matière de logement.
  2. L’Éco-quartier comme vecteur de la redynamisation Économique.
  3. L’Éco-quartier comme écrin de l’École et de la formation, s’appuyant sur le campus universitaire du Pin et notamment son pôle santé avec la Parcours d’Accès Spécifique Santé (PASS) en son coeur, le Centre de Formation des Apprentis (CFA), la Fédération compagnonnique, l’Institut de Formation des Professionnels de Santé (IFPS) incluant l’Institut de Formation des Soins Infirmiers (IFSI), des Aides-Soignantes (IFAS) et des auxiliaires de puériculture (IFAP).

La création d’un éco-quartier est désormais dans sa phase de concrétisation avec le lancement, les uns après les autres, de projets phares, durables et éco responsables.

Rappel des objectifs environnementaux du projet :

  • Impulser des opérations durables exemplaires publiques ou privées, qui prennent en compte l’ensemble des enjeux environnementaux, économiques et sociaux.
  • Construire durablement des actions avec tous les acteurs et partenaires tout au long du projet qui intègrent les enjeux de l’économie circulaire (zéro déchet, écologie industrielle).

Publié le 27/10/2021