Arrêté préfectoral - Sécheresse : les restrictions d'usage de l'eau [RAPPEL]

Attention : limitations des usages de l'eau

Ajouter à mon agenda

Le Lot-et-Garonne connaît actuellement un épisode sévère de sécheresse.

En effet, la sécheresse des sols se situe à des niveaux historiquement bas, équivalents à ceux observés en 2005, et devrait se poursuivre dans les prochains jours au vu des prévisions météorologiques.

Afin de préserver les ressources, un arrêté préfectoral définit des mesures de gestion des usages de l’eau en cette période de sécheresse. 

Extrait de l'arrêté préfectoral n°47-2022-08-05-00004

Article 8 : PRÉLÈVEMENTS POUR USAGES DOMESTIQUES ET DE LOISIRS

Les prélèvements pour l’arrosage des jardins (agrément et potagers), des pelouses, des espaces verts et des terrains de sport, opérés dans les ressources définies à l’article 1 sont soumis aux mêmes règles que les prélèvements destinés à l’irrigation agricole, sauf arrosage réalisé par un dispositif tenu à la main. Pour les cours d’eau soumis à tour d’eau, les prélèvements pour l’arrosage des jardins (agrément et potagers), des pelouses, des espaces verts et des terrains de sport sont interdits de 13 heures à 20 heures pour le 1er niveau de restriction et de 8 heures à 20 heures pour le 2e niveau, sauf arrosage réalisé par un dispos

 Article 10 : USAGES À PARTIR DE RÉSEAUX D'EAU POTABLE

Les prélèvements à partir des réseaux d’eau potable sont limités comme indiqué ci-dessous :

  • Le lavage des véhicules hors des stations professionnelles est interdit, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires - alimentaires) ou technique (bétonnière…) et pour les organismes liés à la sécurité.
  • Le remplissage diurne des piscines privées est interdit.
  • L’arrosage des pelouses, espaces verts publics et privés, jardins d’agrément, terrains de sport est interdit de 8 h 00 à 20 h 00 (les jardins potagers ne sont pas concernés).
  • Les activités industrielles et commerciales devront limiter au strict nécessaire leur consommation d’eau. Le registre de prélèvement devra être rempli hebdomadairement.
  • Les installations soumises à autorisation au titre de la nomenclature ICPE devront respecter les dispositifs s’appliquant en cas de sécheresse, contenus dans leurs arrêtés d’autorisation. Des dispositions doivent être prévues, si nécessaire, dans l’arrêté d’autorisation de l’ICPE, pour permettre le stockage des rejets en cas d’interdiction de ces derniers. Les mesures citées ci-avant leur étant de toute 

Le présent arrêté prend effet à compter du lundi 8 août et jusqu’au 31 octobre 2022 sauf abrogation.

Plus d'informations dans l'arrêté préfectoral n°47-2022-08-05-00004

Publié le 03/08/2022