Ville d'Agen

Vie quotidienne Les dernières actualités Flux Vie quotidienne

Dépénalisation du stationnement en voirie

A Agen, comme partout en France, le stationnement en voirie bouge à compter du 1er janvier 2018...

Lire la suite

titre

L'avenir de l'îlot Montesquieu se dessine

Le groupe Duval va investir 12 millions d'euros en centre-ville et construire une résidence pour seniors autonomes de 90 logements.

Lire la suite

titre

Voir toutes les actualités

Risques sanitaires liés à la consommation d'eau du robinet

Le risque microbiologique :

La contamination des eaux par des microorganismes pathogènes (bactéries, virus, parasites) est susceptible de provoquer des cas isolés de gastro-entérites voire une situation épidémique. La contamination microbiologique fait l’objet d’un suivi renforcé par les autorités sanitaires et par les responsables de la distribution d’eau.

Si des cas isolés de gastro-entérites liées à la consommation d’eau contaminée sont régulièrement signalés (en particulier, dans les zones rurales, sur des réseaux alimentés par des captages sensibles à la pluviométrie et dont les installations de désinfection sont inadaptées), en revanche, les épidémies d’origine hydrique rapportées en France demeurent très rares.

Les limites de qualité microbiologique de l’eau du robinet sont strictes et leur respect doit permettre d’assurer la sécurité sanitaire de l’eau distribuée. La stratégie de contrôle repose sur la recherche de bactéries (Escherichia coli et entérocoques) dites « germes témoins de contamination fécale », faciles à détecter, non directement pathogènes, mais dont la présence laisse supposer l’existence d’une contamination.

Le risque chimique :

Dans les pays industrialisés, en matière d’eau du robinet, le risque chimique lié à la présence de substances indésirables ou toxiques est associé à un risque à moyen ou à long terme. La part d’exposition attribuable à l’eau d’alimentation est souvent limitée et estimée à 10% des apports totaux pour de nombreuses substances chimiques.

Néanmoins, les effets sur la santé sont connus pour de nombreuses substances chimiques susceptibles d’être présentes dans les eaux. Par exemple, le saturnisme est engendré par le plomb à fortes doses, l’ingestion d’arsenic peut entraîner la survenue de cancer de la peau, la méthémoglobinémie peut être provoquée par l’ingestion de fortes quantités de nitrates, un excès de fluor dans l’eau peut conduire à une fluorose dentaire voire une fluorose osseuse, etc.

Les risques sanitaires liés à l’exposition aux pesticides peuvent être liés à des intoxications aiguës des utilisateurs (absorption accidentelle du produit, contact cutané ou inhalation lors de la manipulation des produits ou lors de l’application du traitement). Les risques à long terme, quant à eux, sont plus difficiles à apprécier. Des publications scientifiques récentes ont mis en évidence des liens avec des effets retardés sur la santé principalement dans le champ des cancers, des effets neurologiques et des troubles de la reproduction. Une exposition à des faibles doses pourrait donc avoir des conséquences sanitaires à long terme pour le consommateur.

Les directives sur l’eau de boisson de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) précisent les effets sanitaires liés à l’ingestion d’eau contenant certaines substances. Une centaine de substances ont été étudiées. Les exigences de qualité fixées pour l’eau du robinet se fondent ainsi sur les valeurs guides proposées par l’OMS. Cette dernière définit une valeur guide comme « étant une estimation de la concentration d’une substance dans l’eau de boisson qui ne présente aucun risque pour la santé d’une personne qui consommerait cette eau pendant toute sa vie. »

Le risque radiologique :

La radioactivité naturelle fait partie de notre environnement et constitue la principale source d’exposition aux rayonnements ionisants (hors expositions médicales). Cette dose varie d’une région à l’autre et d’une personne à l’autre en fonction du mode de vie (séjours en haute montagne, fréquence des voyages en avion, etc.).

La population est exposée en permanence à un flux de particules d’origine cosmique, dont des centaines traversent le corps humain à chaque seconde. Des roches comme le granite sont riches en radionucléides (uranium et ses descendants) et sont à l’origine d’une exposition plus importante des personnes qui séjournent à proximité, soit par irradiation externe due aux rayons gamma émis par la roche, soit par inhalation du radon (gaz radioactif) exhalé par le sous-sol. Enfin, l’homme ingère chaque jour des radionucléides présents dans les aliments et l’eau de boisson, en particulier le potassium 40.

Les études épidémiologiques menées jusqu’à présent n’ont pas permis de mettre en évidence d’effet sanitaire à de faibles voire de très faibles doses (de l’ordre du milli ou du microsievert par an). Par précaution et en application du principe d’optimisation, l’exposition aux rayonnements ionisants doit être maintenue à un niveau aussi bas que raisonnablement possible. Ainsi, même si l’exposition à la radioactivité de l’eau de boisson ne représente qu’une faible part de l’exposition à la radioactivité naturelle, la qualité radiologique de l’eau ne doit pas pour autant être négligée. Depuis le 1er janvier 2005, en application de l’arrêté du 12 mai 2004, le contrôle sanitaire de la qualité radiologique des eaux destinées à la consommation humaine est obligatoire dans le cadre du contrôle sanitaire réalisé par les services du ministère chargé de la santé. L’arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux introduit à cet effet quatre indicateurs pour la qualité radiologique des eaux destinées à la consommation humaine qui sont : l’activité alpha globale, l’activité bêta globale, la dose totale indicative et la mesure du tritium.

Retour à la page "Qualité de l'eau"

Poster un commentaire



  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • YouTubeYouTube
  • FlickrFlickr
  • NetvibesNetvibes
  • Flux RSSFlux RSS
  • E-mailNewsletters

Services &
démarches en ligne

Je suis :

Vidéos

Noël 2017 à AgenNoël 2017 à Agen

Plus de vidéos

Photos

  • Noël 2017 le 06/12/2017
    Noël 2017
  • Noël 2017 le 06/12/2017
    Noël 2017
  • Noël 2017 le 06/12/2017
    Noël 2017
  • Noël 2017 le 06/12/2017
    Noël 2017

Plus de photos