Ville d'Agen

Histoire de l'Occitanie

Histoire

L'Occitanie a été souvent politiquement unie pendant le haut Moyen Âge, lors du royaume wisigoth et sous plusieurs souverains mérovingiens ou carolingiens. À Thionville, neuf ans avant sa mort (805), Charlemagne a promis que son empire serait divisé en trois territoires autonomes en fonction des nationalités et des langues vernaculaires: un territoire franco-allemand autour des francs, un territoire nord-italien autour des lombards et un territoire qui est à peu près l'Occitanie moderne, issue de la réunion d'une grande Provence et de l'Aquitaine. Mais les choses ne se passèrent pas comme prévu. À la division de l'Empire franc (IXe siècle), l'Occitanie fut divisée en différents comtés, duchés, royaumes, évêchés et diocèses, ainsi qu'en communes fortifiées autonomes. Depuis lors, le pays n'a jamais été politiquement uni à nouveau.

Du IXe au XIIIe siècles, les ducs d'Aquitaine, les comtes de Foix, les comtes de Toulouse et les rois aragonais ont tenté de contrôler les différents pays de l'Occitanie. Des tentatives de création d’un Etat unitaire, surtout entre le XIe et le XIIIe siècles n’ont pas abouti.

TroubadoursLa littérature occitane était florissante et les troubadours ont inventé l'amour courtois ( fin'amor ). Leur langue d'Oc était la langue de culture des élites dans toute l’Europe.

 

A compter du XIIIe et jusqu’au XVIIe siècles, les rois de France ont conquis morceau par morceau l'Occitanie, souvent par la force militaire, parfois par des alliances et par la ruse. Dès la fin du XVe siècle, la noblesse et la bourgeoisie se sont francisées alors que le peuple continuait à parler l'occitan. 

Edit de Villers-Cotterêts En 1539, François Ier a promulgué l’édit de Villers-Cotterêts qui imposait l'usage du français dans les documents administratifs. 

 

En 1789, les comités révolutionnaires girondins ont essayé de rétablir l'autonomie des régions du "Midi" mais ils ont été neutralisés par les jacobins.

Frédéric MistralLe XIXe siècle a été marqué par une renaissance de la littérature occitane sous l’impulsion du Félibrige créé par le provençal, Frédéric Mistral qui a obtenu le prix Nobel de littérature en 1904.

Le poète agenais de langue occitane, Jacques Boé, dit Jasmin a redonné par ses poésies ses lettres de noblesse à l’occitan qu’il appelait gascon, langue du peuple en Agenais mais sollicité par le Félibrige, il a refusé par orgueil de rejoindre les félibres

A partir de 1881, avec les lois Jules Ferry, les enfants qui parlaient occitan à l’école, langue que l’on appelait patois pour le dévaloriser ont été punis. La population parlait encore massivement occitan en 1914, mais le français s’est imposé au XXe siècle avec la généralisation de la radio puis de la télévision. 

L’occitan était et est encore très peu présent dans les médias. Son usage varie considérablement selon les régions. Il est encore véhiculaire en milieu rural où on trouve encore des occitanophones de naissance mais il est devenu résiduel en milieu urbain. Il a été longtemps la langue qui a permis aux immigrés italiens, espagnols et portugais de s’intégrer, notamment dans la vallée de la Garonne. Il est un véritable outil de communication dans les vallées occitanes du Piémont italien et au Val d’Aran où il est co-officiel avec l’espagnol et le catalan. Le mouvement occitaniste qui a connu un grand essor depuis les années 1970 a des revendications culturelles mais certains occitanistes ont des revendications politiques et mènent un combat pour l'autonomie régionale. Une minorité d’entre eux est même indépendantiste. Depuis 1990, l'occitan est une langue officielle du Val d'Aran (Espagne) et depuis 2006 de la Generalitat de Catalogne (Espagne). Depuis 1999, l’occitan est une langue protégée dans une grande partie des vallées occitanes (Italie).

Agen et l’Agenais dans l’histoire de l’Occitanie avant leur intégration dans le royaume de France

 Quelques dates repère

  • 52 avant JC : des guerriers nitiobroges (peuplade celte), dont un des oppidums se trouve sur le coteau de l’Ermitage au dessus d’Agen, vont à Alésia pour prêter main forte à Vercingétorix contre les Romains
  • 20 après JC : création d’Aginnum par les Romains
  • Octobre 274 : Caprais, un des premiers chrétiens agenais subit le martyre
  • 357-394 : Phébade est le premier évêque d’Agen
  • 476 : effondrement de l’Empire romain
  • Création du royaume des Wisigoths en Aquitaine
  • 507 : les Wisigoths sont chassés d’Aquitaine par les Francs
  • 900 (?) Chanson de sainte Foy, anonyme, un des premiers textes connus en langue occitane
  • 1097 : consécration de l’abbaye bénédictine de Saint-Maurin
  • 1189 : construction du premier pont d’Agen
  • rédaction des « coutumes d’Agen » (recueil de lois et règlements de la ville) en occitan dans la deuxième moitié du XIIème siècle
  • 1209 : début de la croisade contre les Albigeois ou cathares (considérés comme hérétiques par l’Eglise catholique)
  • 1249 : les dominicains ou jacobins fondent un couvent à Agen
    80 cathares sont brûlés au lieu dit « Beoulaygues » au Passage d’Agen
  • 1271 : construction de la future cathédrale  Saint-Etienne d’Agen
  • rédaction des « coutumes d’Agen » (recueil de lois et règlements de la ville) en occitan au cours du XIIIème siècle
  • 1279 :l’évêque d’Agen, les grands barons et les seigneurs de l’Agenais, les consuls des villes principales prêtent serment devant les commissaires anglais représentant le roi d’Angleterre, Edouard Ier dans le couvent des jacobins
  • 17 juillet 1453 : victoire de l’armée française commandée par Jean Bureau sur l’armée anglaise de John Talbot à Castillon dans la dernière bataille de la guerre de Cent ans
  • 19 octobre 1453 : entrée des Français dans Bordeaux, l’Agenais devient désormais une partie du royaume de France

Régions culturelles

L’Occitanie compte 7 régions historiques : la Guyenne, la Gascogne, le Limousin, l’Auvergne, le Languedoc, la Provence et le Dauphiné (Drôme, Ardèche)

Ces régions ne correspondent pas aux régions administratives françaises. Par ailleurs, les départements ne correspondent que rarement aux pays occitans traditionnels.

Régions administratives

L’Occitanie est actuellement divisée en régions administratives françaises à savoir: l’Aquitaine (sauf le pays basque et la Saintonge où l’on parle un dialecte du français), l’Auvergne (sauf le nord de l'Allier), le Limousin, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon (sauf les Pyrénées-Orientales catalanophones à l’exception du Fenouillède de langue occitane), Provence-Alpes-Côte d'Azur, Rhône-Alpes : à savoir presque toute la Drôme et l'Ardèche, le sud de l'Isère et quelques franges de la Loire., Poitou-Charentes : dans ce qu’on appelle la Charente limousine, dans le Piémont italien et le Val d’Aran en Espagne.

Les conséquences de la réforme territoriale adoptée par le Parlement en décembre 2014

L’Aquitaine est associée à Poitou Charentes qui n’est pas occitane, même si elle l’a été en partie jusqu’au XIIIème siècle, sauf la Charente limousine de langue occitane, et au Limousin, l’Auvergne à Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées à Languedoc-Roussillon. Seule la Provence (PACA) ne bouge pas.

Une identité commune

En 1979, dans l'Histoire d'Occitanie coédité par l'Institut d'études occitanes et les éditions Hachette. Robert Lafont, écrivain et militant occitan, part du principe qu'on peut écrire l'histoire du peuple occitan comme celle de n'importe quel autre peuple. Il n'a pas peur de parler de colonialisme intérieur pour définir la situation de l’Occitanie par rapport à la France  et de peuple occitan. Il demande une autonomie interne pour l’Occitanie, mais ne va pas aussi loin que François Fontan, fondateur du Parti Nationaliste Occitan qui, lui, revendique  l’indépendance totale (politique, culturelle et économique) de l’Occitanie.

Poster un commentaire



  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • YouTubeYouTube
  • FlickrFlickr
  • NetvibesNetvibes
  • Flux RSSFlux RSS
  • E-mailNewsletters

Services &
démarches en ligne

Je suis :

Vidéos

Elles & SportsElles & Sports

Plus de vidéos

Photos

  • FPA2017 le 17/10/2017
    FPA2017
  • FPA2017 le 17/10/2017
    FPA2017
  • FPA2017 le 17/10/2017
    FPA2017
  • FPA2017 le 17/10/2017
    FPA2017

Plus de photos