Ville d'Agen

Actualités Les dernières actualités Flux Actualités

« Du tac O tac » #2

Vidéo : interview croisée entre Clémence Robert, ajointe au maire d'Agen, et Pierre Fouyssac, 3/4 centre au SUA-LG Rugby...

Lire la suite

titre

#TOP14 SUA vs SF : « Ici, c'est AGEN ! »

Le 25 novembre à 18h, Agen reçoit Paris pour un match capital en vue du maintien. La ville d'Agen se mobilise pour son club phare, tous à Armandie !

Lire la suite

titre

Voir toutes les actualités

« Election des Conseils de quartier : du très bon... et du moins bon »

La mairieFlux RSS : La mairie

Jean Dionis, maire d'Agen, revient sur la dernière élection des Conseils de quartier...

En 2008, la municipalité agenaise avait été audacieuse, et notamment en matière de démocratie participative.

Elle avait divisé son territoire en 23 quartier-villages (d’environ 1500 habitants par quartier, environ la taille de la commune moyenne de notre département, 1000 habitants par village), procédé à l’élection au suffrage universel de 207 Conseillers de quartiers (9 par quartier), établit avec chaque quartier un contrat de quartier 2008- 2014 financé par un budget de mandat identique pour chaque quartier (500 K€ par quartier pour la durée du mandat).

De l’audace, toujours de l’audace….. Audace payante, la première génération des conseillers de quartier et leurs actions ont transformé le paysage de nos quartiers, de nos rues avec une nature de projets déployés très différente de ce qui se faisait auparavant, ouvrant ainsi une voie nouvelle en matière de démocratie municipale.

Or, 6 ans plus tard, la Ville d’Agen a organisé, ce dimanche 23 novembre, la 2ème élection de ses 207 conseillers de quartier au suffrage universel. Ce faisant, elle a tenu parole par rapport à l’engagement (N°66) qu’elle avait pris devant les électeurs d’enraciner sa gouvernance au plus près des Agenais avec l’aide de femmes et d’hommes bénévoles et volontaires.

En ce qui concerne les résultats de la seconde élection des Conseils de quartier au suffrage universel, les résultats sont les suivants : 2951 Agenais se sont rendus aux urnes pour légitimer leurs nouveaux conseillers de quartier, cela représente un taux de participation de 16,6%.

L’analyse de ces chiffres appelle des commentaires contrastés. Il y a en effet du très bon …et du moins bon.

Commençons par le moins bon.

Par rapport à 2009, la participation est en recul d’environ 7 points. Elle était de 23,4% en 2009. Elle n’est plus que de 16,6 % en 2014. La municipalité engage dès ce soir une analyse et une réflexion sur ce recul.

Plusieurs pistes peuvent être avancées dès maintenant pour expliquer ce recul et trouver des réponses à celui-ci :

Premièrement : le recul général de la participation, quelle que soit l’élection. En France, le crédit de la démocratie représentative est touché. L’élection des conseillers de quartier n’échappe pas à cette tendance.

Deuxièmement : les résultats sont contrastés par quartier : la participation atteint 30% dans le quartier n°17 où deux listes étaient présentes.

Elle se situe par contre à 10% dans d’autres quartiers où il n’y avait qu’une seule liste. Nous devrons veiller à faciliter encore davantage l’engagement comme conseiller de quartier. Il peut aujourd’hui encore rebuter en termes de temps passé et de conflits à assumer.

En clair, il est difficile de faire vivre une élection au suffrage universel sans compétition électorale. Il nous faut donc aussi faciliter les candidatures (candidatures individuelles possibles, etc…)

Troisièmement : nous avons fait un effort d’économie sur la communication qui s’est peut-être retrouvé dans les résultats. Or, l’élection des conseillers de quartier est atypique, isolée médiatiquement. Elle a besoin d’une communication importante pour atteindre les électeurs et les convaincre d’aller voter.

Passons maintenant au très bon.

D’abord pourquoi persévérer avec les Conseils de quartier ? Tout simplement, parce que l’évaluation faite de cette initiative démocratique a clairement montré que les Conseils de quartier ont permis de réels progrès tant au niveau de la démocratie qu’au niveau de l’efficacité du service public.

Le très bon, c’est aussi d’avoir tenu ferme sur le principe de l’élection de ces conseillers de quartier au suffrage universel. L’immense majorité des villes, qui ont adopté les conseils de quartier désigne leurs conseillers de quartier par désignation du Maire.

Ce système n’échappe pas à la critique du favoritisme pour les amis du Maire. De même, quelques villes choisissent leurs conseillers de quartier par tirage au sort. Système, peut-être équitable parce qu’aléatoire. Par contre, il n’offre aucune garantie en matière de motivation durable pour leur mandat de la part des conseillers de quartier ainsi désignés.

Par contre, Agen dispose aujourd’hui de 207 nouveaux conseillers de quartier légitimés par le suffrage universel et non par la désignation du Maire, ou le tirage au sort.

La municipalité les installera officiellement lors d’un Conseil Municipal extraordinaire le samedi 6 décembre.

Nous n’avons pas assez réfléchi à cette conséquence éminemment positive de notre première génération de conseillers de quartier : Ils ont su transmettre. Ils ont su passer l’envie de devenir conseillers de quartier à une nouvelle génération de femmes et d’hommes alors que la première génération majoritairement lui passait la main…

La gouvernance par les Conseils de quartiers s’enracine donc à Agen faisant de notre ville une ville pilote en matière de démocratie locale. Un mandat passionnant attend à la fois les conseillers de quartier et les élus municipaux notamment pour mettre en oeuvre le projet de mandat 2014-2020 en matière de proximité.

En effet, la Ville entend être partenaire de ses Conseils de Quartier pour développer l’échange de services gratuits à travers le projet des « accorderies », faire reculer l’isolement de nos concitoyens à travers le projet des « voisins bienveillants » et développer l’animation au plus près des Agenais en facilitant les projets des conseils de quartier dans ce domaine.

Rien de cela n’aurait été possible sans la légitimité donnée aux nouveaux conseillers par chacun des électeurs agenais qui ont permis d’enraciner cette avancée démocratique majeure.

Plus que jamais, pour bien répondre à ses aspirations, les conseils de quartier sont devenus un outil indispensable à Agen.

Pour le reste, il faut de l’audace, encore de l’audace, et toujours de l’audace... A Agen, c’est bien parti !

Jean DIONIS

Consultez les résultats de l'élection

Publié le 25/11/2014 à 13:55:40

Toutes les actualités des conseils de quartier

Poster un commentaire



Vos commentaires (2)

Rédigé par rhodan le 04/02/2015 à 21h33

une élection avec une seule liste c'est pas de la démocratie si les listes sont seuls sur un quartier alors faites l’économie des dépenses d'un vote et annoncer que ces listes sont élus faute d'adversaire cela aurait peut être le mérite de réveiller quelques consciences

Rédigé par serge le 03/12/2014 à 14h36

tant que la géographie des quartiers sera calquée sur celle des bureaux de votes elle sera suspectée de n'être que de la politique politicienne. vous ne pourrez pas empêcher les Agenais de penser que vous êtes en campagne municipale permanente....et pour quels coûts,,,

  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • YouTubeYouTube
  • FlickrFlickr
  • NetvibesNetvibes
  • Flux RSSFlux RSS
  • E-mailNewsletters

Services &
démarches en ligne

Je suis :

Vidéos

Elles & SportsElles & Sports

Plus de vidéos

Photos

  • FPA2017 le 17/10/2017
    FPA2017
  • FPA2017 le 17/10/2017
    FPA2017
  • FPA2017 le 17/10/2017
    FPA2017
  • FPA2017 le 17/10/2017
    FPA2017

Plus de photos