Ville d'Agen

Actualités Les dernières actualités Flux Actualités

« Du tac O tac » #2

Vidéo : interview croisée entre Clémence Robert, ajointe au maire d'Agen, et Pierre Fouyssac, 3/4 centre au SUA-LG Rugby...

Lire la suite

titre

« Du tac O tac » #1

Vidéo : interview croisée entre Jean Dionis du Séjour, maire d'Agen, et Quentin Béthune, pilier au SUA-LG Rugby...

Lire la suite

titre

Voir toutes les actualités

Yume No Kakera

CultureFlux RSS : Culture

A partir du 9 décembre, une exposition exceptionnelle du musée spécialement dédiée aux enfants et familles : Yume No Kakera (fragments d'un rêve) par l'artiste Idoia Izumi.

YUME NO KAKERA (FRAGMENTS D'UN REVE) - 1
Photo : © IIzumi Idoia

Information utiles

  • Dates : du 9 décembre 2017 au 26 février 2018 | Musée des Beaux-Arts d'Agen
  • Vernissage : 9 décembre à 11h en présence de l’artiste (gratuit)
  • Horaires : tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h (sauf mardis, 25 décembre et 1er janvier)
  • Tarifs  : 5,60 € / gratuit : -18 ans, étudiants - 26 ans, adhérents d'Arimage et Passmusée (16,80 € entrées illimitées toute l'année au musée, collections permanentes et expositions au musée).
  • Commissariat d’exposition : Stéphanie WALDT, responsable des Actions Culturelles Jeune Public et Idoia IZUMI, artiste
  • Photos : © toutes les illustrations et photographies présentées dans cet article sont la propriété exclusive d’Izumi Idoia.
  • Dossier de presse : téléchargement (PDF - 2.5 Mo)
  • Animations autour de l'exposition : toutes les animations

L'exposition Yume No Kakera (fragements d'un rêve)

YUME NO KAKERA (FRAGMENTS D'UN REVE) - 2
Photo : © IIzumi Idoia

Pour sa troisième exposition dédiée au jeune public, le musée a fait appel à l’artiste talentueuse Izumi Idoia

L'idée de cette exposition YUME NO KAKERA I FRAGMENTS D'UN REVE est de poursuivre le travail commencé en janvier 2016 YUME NO KIOKU I SOUVENIR D’UN REVE.

Une invitation à déambuler dans un songe suspendu. A la frontière entre le monde visible et le monde invisible.

Pour ce travail, Izumi Idoia a puisé dans ses rêves et ses émotions et les sensations enfouies.

Elle reconstitue un peu à la manière d'un archéologue, des histoires peuplées de personnages fantomatiques.

Sous forme de peintures ou de volumes, elle dépeint un monde flottant, nébuleux et coloré, parfois fantaisiste, parfois étrange.

Questionnant nos origines et notre devenir, l'au-delà et la spiritualité, son imaginaire est fortement nourri par ses voyages au Japon (son mari est japonais).

Un Japon réinventé et onirique synonyme de mystère.

Une scénographie adaptée aux enfants avec :

  • Un accrochage à hauteur d’enfant. 
  • L’intégration de la dimension JEU. Les jeunes visiteurs sont amenés à vivre une expérience de visite ludique, stimulante et fortement enrichissante.
  • Le souhait de faire dialoguer les oeuvres entre elles, celles du musée et celles d’Izumi Idoia, entre art ancien et création contemporaine pour jouer avec le regard et proposer des clés visuelles pour mieux comprendre l’art d’hier et d’aujourd’hui.
  •  Un espace de repos et de méditation pour prendre le temps de partager.

Une exposition exceptionnelle à partager en famille !

Izumi Idoia

IDOIA IZUMI (1)
Photo : © IIzumi Idoia

Le parcours d’Izumi Idoia est riche.

Elle répond régulièrement à des commandes tout en poursuivant des projets artistiques personnels, « des expos que je vais nourrir selon mon humeur de dessins naïfs sur l’enfance ou de peintures plus personnelles ».

Elle travaille pour les secteurs de la mode, des marques de vêtements, des éditeurs déco et jeunesse.

Elle peut ainsi passer d’un univers à l’autre, d’un projet à l’autre avec une aisance déconcertante, réaliser une peinture sur une robe unique en latex créée par Givenchy et portée par la chanteuse Beyonce (2016) ou chanter lors d’un concert avec son collectif Bordures.

« J’ai besoin de passer d'un univers à l'autre constamment et j'adore avoir beaucoup de dessins/peintures en "chantier". Je me fiche des étiquettes ! »

Ces projets dans le domaine de l’enfance sont nombreux et variés.

IDOIA IZUMI (2)
Photo : © IIzumi Idoia

http://themuz.com

Le jeune public au Musée d'Agen

Ouvrir grand les portes du musée aux jeunes visiteurs, faire du musée un lieu de partage de connaissances et d’aventures, transmettre la passion de l’art et le goût des artistes et permettre à chacun de se sentir bien quel que soit son bagage culturel et son histoire, tels sont les véritables enjeux de la médiation culturelle en direction de nos jeunes visiteurs.

Les dernières études consacrées aux publics des musées signalent que 88 % des visites se font entre amis ou en famille. Le musée est donc un lieu à partager, avec une forte image de convivialité.

Depuis septembre 2017, le Musée d’Agen a rejoint la communauté des « Musées Joyeux », les musées signataires de la Charte les engageant à mettre en place une politique et un accueil adaptés pour les familles.

Musée Joyeux !
Photo : © Images Natives

Le défi que représente l’accueil des familles n’est pas nouveau pour le musée d’Agen qui s’est doté d’un Service des publics dès 1992 (nous célébrons cette année les 25 ans d’existence) et qui n’a de cesse depuis de se réinventer et de se renouveler pour être au plus près des attentes des familles et des jeunes visiteurs.

 | Blog Môm'Art   

Publié le 06/12/2017 à 14:06:58

Poster un commentaire



  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • YouTubeYouTube
  • FlickrFlickr
  • NetvibesNetvibes
  • Flux RSSFlux RSS
  • E-mailNewsletters

Services &
démarches en ligne

Je suis :

Vidéos

Noël 2017 à AgenNoël 2017 à Agen

Plus de vidéos

Photos

  • Noël 2017 le 06/12/2017
    Noël 2017
  • Noël 2017 le 06/12/2017
    Noël 2017
  • Noël 2017 le 06/12/2017
    Noël 2017
  • Noël 2017 le 06/12/2017
    Noël 2017

Plus de photos